Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Historique

 

valton.jpg

La société des Filles du Cœur de Marie est née pendant la Révolution en 1791 à l’initiative du Père de Clorivière et d’Adélaïde de Cicé, qui cherche à se consacrer à Dieu tout en restant dans le monde, au service des autres.

Alors que les congrégations enseignantes sont interdites depuis la loi de 1905, la Société fonde l’Institut Normal Sainte Geneviève en 1913, sous l'impulsion de l'abbé Audollent, afin de former les institutrices des écoles primaires catholiques du Diocèse de Paris.

Installé au 33 rue d'Assas, l'Institut voit croître rapidement ses effectifs passant de deux élèves à ses débuts, jusqu'à 80 en 1929. L'établissement se distingue par des méthodes pédagogiques innovantes, enseignées notamment dans les classes d’application. Les jeunes filles assistent à des cours de pédagogie générale et musicale dès la classe de seconde. Après le baccalauréat l’année pédagogique est proposée jusqu’au milieu des années soixante dix. De nos jours l'activité de formation des professeurs est regroupée au CRFP (Centre régional de Formation pédagogique Sainte Geneviève-Jean Martin). Après de grands travaux en 1972 puis en 1993, le 64 rue d'Assas devient l'établissement tel qu'on le connaît aujourd'hui.
Les classes de maternelles et de primaire accueillent de nombreux élèves. L’établissement se développe autour d’un collège important pour répondre aux besoins d’une croissance de la population, puis au lycée avec la création de la section F12 en arts appliqués au début des années 1990 suivie de l’ouverture des classes de post bac.
L’institut Sainte Geneviève compte aujourd’hui 1 100 élèves et étudiants répartis sur quatre unités pédagogiques.
L'actuel emplacement de l'Institut Sainte Geneviève, le 64 rue d'Assas, a quant à lui toujours été consacré à l'enseignement. Il abritait dès la moitié du XIXème le cours Duchemin, un pensionnat de jeunes filles réputé. Il sera repris quelques cinquante ans plus tard par Joséphine et Emilie Valton. Le Cours Valton (photo ci-dessus) s’y installe donc en 1898, l’année même où les deux sœurs entrent dans la Société des Filles du cœur de Marie. Après de longues années de travail commun, l'Institut Sainte-Geneviève et le Cours Valton achèvent leur rapprochement en 1974.
 

 

batimentcreditrea.jpg

 

 

 

 

 Crédits photographiques : REA